Technique du mouvement

Les premières expressions de l’enfant naissent de son corps, ses mouvements. A 3 ans, l’enfant a déjà beaucoup d’expérience dans ce domaine, c’est sa principale manière d’entrer en contact avec son environnement et son entourage. Grâce à eux, il parvient à mieux se connaître, se structurer et aborder les notions d’espace et de temps. Les exercices de ce site ont été choisis en fonction d’objectifs éducatifs et de principes du mouvement. L’esthétisme des mouvements est secondaire. Ces activités motrices permettent un développement moteur optimal, un épanouissement global de l’enfant. Elles incitent à la variation et aux combinaisons de mouvements. Associées à la musique, elles amènent à un comportement rythmique créatif. La musique et les chansons (dans la langue maternelle de l’enfant) les aident à se repérer dans la chorégraphie et donne un tempo rapide ou lent.

 

Voici les trois notions essentielles du mouvement:

espace

– axes directionnels (vertical, horizontal, rotation) ou directions (avant, droite, arrière, gauche)

– orientations: vers l’avant (face), vers le côté (de profil), vers l’arrière (de dos)

– niveaux: milieu, haut (bras en l’air), bas (accroupi)

– plans de l’espace: bas par abaissement du centre de gravité (ramper), haut par une élévation vers l’espace aérien (sauter), normal (marcher)

– trajectoires (diagonale, longueur/largeur de salle, manège)

– formes géométriques (cercle, carré, quinconce)

– positions (couché, assis, debout)

temps

– rythme (2,4; syllabes de la chanson)

– pulsation (battement régulier)

– tempo (pulsation lente/rapide)

– accents, vitesse d’exécution, durée énergie

– flux (fluide, saccadé)

– poids (fort, léger)

– temps (court, soutenu)

– espace (direct, sinueux)

– tonus (tension, relâchement)

– masse du corps (une main ou tout le corps)

énergie

– flux (fluide, saccadé)

– poids (fort, léger)

– temps (court, soutenu)

– espace (direct, sinueux)

– tonus (tension, relâchement)

– masse du corps (une main ou tout le corps)

 

Le mouvement humain présente donc de multiples aspects et formes toutes susceptibles de variations illimitées. Ces formes, que l’on trouve déjà dans les danses anciennes, se déroulent en alternance rythmée de contractions et décontractions de la musculature. Ce rythme est présent dans le temps, l’espace, la force et la forme. Il est aussi présent dans ce site; les exercices de contraction ou inspiration sont entourés de bleu et les exercices de décontraction ou expiration en orange. Cette alternance retarde l’apparition de la fatigue et permet un travail psychique et physique sans effort et en suivant le rythme naturel de l’enfant.

D’une manière générale, on privilégie les mouvements réflexes et gestes naturels. Néanmoins, des mouvements de gymnastique, danse classique et moderne peuvent être inclus dans le cours petit à petit en les nommant (le pas chassé, la roue).

Planification d’un cours

Généralités

 

Les choix de l’enseignant sont fondamentaux. Construire une séance de danse implique de:

– définir des objectifs (thèmes)

– situer le niveau d’exigence et réfléchir à son public (âge, capacité de chacun)

– varier les mouvements dans l’espace, le temps et l’énergie (diagonale, valse, rapide, …)

– varier la musique, les rythmes, les cadences

– construire des situations d’apprentissage (jeu)

– rester objectif et penser à tous les élèves

– définir les contenus et les modalités de l’évaluation

– favoriser la bilatéralité

– établir un équilibre entre les activités seul qui permettent à l’enfant de déployer son initiative (improviser) et les activités en groupe que l’éducateur guide de ses impulsions créatrices (chorégraphie)

– trouver un équilibre entre les exercices d’expiration et inspiration

– respecter le temps imparti pour chaque section

– proposer un matériel varié

– développer la connaissance de son corps

– encourager certains aspects socioculturels (solidarité) en proposant des animations deux par deux ou en petits groupes

– préserver du temps pour que les enfants montrent leur danse et les autres regardent

– susciter la joie et l’envie de bouger

 

 

Plan de cours détaillé

 

05 minutes Arrivée des enfants

– assis par terre dans la salle, accueillir les enfants par leur prénom

– échanger quelques paroles de bienvenue

 

10 minutes Echauffement

– lancer trois morceaux de musique à la suite (musique indicative)

– montrer trois enchaînements d’exercices d’échauffement sans interruption (modules)

– proposer des exercices contrastés; inspiration/expiration, debout/par terre, rapide/lent, …

– nommer les exercices que vous montrez en donnant peu d’explication

– exercer systématiquement les deux côtés (bras et jambes)

– utiliser différents schémas; manège, centre, longueur de salle, …

– observer attentivement les enfants en animant votre échauffement, ralentir si nécessaire

– féliciter les enfants

– encourager ceux qui en ont besoin

 

05 minutes Diagonale

– proposer aux enfants de se placer dans la diagonale

– montrer le mouvement

– enclencher la musique

– observer les enfants un à un

– montrer à nouveau le mouvement pour ceux qui ont de la peine sans arrêter la musique

– féliciter les enfants

 

10 minutes Chorégraphie 1

1ère leçon

– montrer la chorégraphie aux élèves qui vous imitent, avec musique, observer les enfants tout en dansant

– décomposer un ou deux mouvements si nécessaire, sans musique

– montrer une deuxième fois la chorégraphie, avec musique en nommant les mouvements

– laisser les enfants danser sans vous avec musique et observer les en intervenant si nécessaire

– reprendre éventuellement un passage difficile (introduire celui-ci dans un échauffement ou un jeu de la semaine suivante)

– aider des enfants individuellement si nécessaire

 

2ème leçon

– danser avec les élèves la chorégraphie, avec musique, observer les enfants tout en dansant

– reprendre ce qui n’est pas compris, sans musique, et décomposer un mouvement si nécessaire

– laisser les enfants danser sans vous avec musique, observer les enfants

– contrôler que vos corrections soient mises en place par les élèves et les féliciter

– aider des enfants individuellement pendant la chorégraphie si nécessaire

3ème leçon

– laisser les enfants danser sans vous, les observer

– répartir les enfants en deux groupes, un groupe de spectateurs s’assied par terre pour regarder et un groupe de danseurs montre la chorégraphie aux camarades. Tous les spectateurs, y compris l’éducateur, applaudissent les danseurs sans critique, ni jugement une fois la démonstration terminée

– Echanger les rôles

05 minutes Chorégraphie 2 courte, même déroulement que chorégraphie 1

10 minutes Matériel

– distribuer un accessoire à chaque enfant sans les laisser choisir la couleur de l’objet

– montrer un mouvement que les enfants reproduisent simultanément

– laisser les enfants s’approprier cet exercice pendant quelques minutes

– choisir un autre exercice (alterner inspiration/expiration, debout/par terre, rapide/lent,…)

– nommer les exercices que vous montrez en donnant peu d’explication

– exercer systématiquement les deux côtés

– après 10 minutes de jeu, ranger l’accessoire et les enfants suivront. Si un enfant est récalcitrant, aller vers l’enfant, l’inviter personnellement à ranger son accessoire et faire preuve d’autorité si nécessaire.

05 minutes Chorégraphie 3 courte même déroulement que chorégraphie 1

05 minutes Jeu de poupées

– prendre le matériel de jeu et s’installer par terre

– les enfants s’assoient naturellement autour de la petite scène improvisée

– raconter l’histoire à l’aide des poupées, les enfants regardent et n’interviennent pas

– ranger le matériel sans commentaires

05 minutes Révérence

– se placer en position pour effectuer la révérence et dites « révérence » si nécessaire

– remercier les enfants, l’éducateur, les parents et les personnes qui ont prêté la salle en montrant la révérence qui est le même enchaînement pendant toute l’année

– donner la main à chaque enfant en les appelant par leur prénom

 

Plan de cours résumé

05 minutes Arrivée des enfants

10 minutes Echauffement

05 minutes Diagonale

10 minutes Chorégraphie 1

05 minutes Chorégraphie 2

10 minutes Accessoires

05 minutes Chorégraphie 3

05 minutes Jeu de poupées

05 minutes Révérence

Planification d’un semestre

Concevoir une série de cours nécessite une aptitude à se projeter dans le futur, des qualitésd’anticipation. Il faut:

– choisir des objectifs techniques et créer des situations d’apprentissage: croiser les pieds devant/ derrière, roue, …

– choisir des objectifs pédagogiques et créer des situations d’apprentissage: jeu d’équipe, supprimer des mouvements ou ambiances parasites, …

– choisir un thème ou plusieurs thèmes; éviter de choisir une thématique trop uniforme, unilatérale

– tenir compte des saisons

– préparer une journée portes ouvertes ou un spectacle

– planifier le matériel, commander ou réserver si nécessaire

– apporter des nouveautés: faire découvrir un genre de musique

– compliquer un mouvement de séance en séance et non au sein de la même séance

Malgré une planification réfléchie, des changements seront inévitables. Une planification « adaptable » permet de s’adapter au fur et à mesure des événements, des situations, de l’évaluation des processus et des résultats. Une planification flexible offre la possibilité d’intervenir, de développer des stratégies différentes de celles qui avaient été prévues au cours du processus.

 

Idées d’objectifs à développer:

– exercer diverses postures en les distinguant et en les nommant

– percevoir les différentes parties de son corps, leur fonctionnement et les nommer

– entraîner force, vitesse, endurance et adresse

– conscientiser la respiration, se détendre

– gérer sa fatigue et son énergie (incitation, inhibition)

– expérimenter différentes fonctions et réactions du corps

– acquérir des habiletés motrices

– développer ses capacités psychomotrices et s’exprimer avec son corps

– acquérir des comportements et habiletés élémentaires du jeu

– danser en découvrant les repères spatio-temporels

– jouer et collaborer avec un ou plusieurs partenaires

– stratégies d’apprentissage

– jouer seul et avec différents objets

– jouer en expérimentant des familles

– tonus musculaire fondamentaux

– se balancer / sauter en profondeur

– expérimenter les rotations dans diverses situations

– développer son équilibre

– percevoir et utiliser ses différents sens

– jouer en groupes en respectant ses camarades (fair-play)

– développer sa motricité globale sur place et lors de déplacements

– développer sa motricité segmentaire et fine

– réguler son tonus (tension, détente, équilibre)

– développer les perceptions auditives, visuelles, tactiles, proprioceptives (sensibilité musculaire), vestibulaires (sens de l’équilibre)

– inventer, imaginer des positions, des mouvements, des déplacements

– renforcer sa latéralité

– coordonner, dissocier

– s’affirmer dans son identité et développer son autonomie

– développer son sens de l’observation, son attention, sa mémoire

– gérer son émotivité

– découvrir, expérimenter, manipuler, caractériser, comparer l’objet

– adapter son mouvement aux caractéristiques de l’objet

– adapter ses mouvements aux caractéristiques de la musique (tempo, rythme, durée, vitesse, métrique, timbre, nuance, tessiture, mélodie, harmonie, mode)

– identifier, comparer, analyser des contrastes musicaux

– reproduire, mémoriser, reconnaître, inventer des rythmes

– découvrir des musiques de styles et d’époques différentes

– explorer et occuper l’espace

– gérer son espace propre et respecter celui des autres

– se situer et s’orienter dans l’espace (par rapport aux lieux, aux objets, aux autres, aux sons)

– identifier, comparer, analyser des contrastes de tailles, de formes, de volumes

– identifier, comprendre et nommer les termes spatiaux adaptés à son âge

– structurer et organiser l’espace

– s’organiser pour construire des formes collectives (positions finales)

– percevoir les refrains et couplets